Notre Dame de Paris - Victor Hugo

« Il suffit d'une goutte de vin pour rougir tout un verre d'eau; pour teindre d'une certaine humeur toute une assemblée de jolies femmes, il suffit de la survenue d'une femme plus jolie, surtout lorsqu'il n'y a qu'un homme. »

Une histoire d’amour et de désir, voilà le sujet de Notre Dame de Paris. Mais Victor Hugo brouille les pistes, qui sont les protagonistes de cette histoire ? Voilà Phoebus qui s’avance sur le parvis de Notre Dame, solaire, vêtu de son armure et dont toutes les femmes tombent amoureuses.  Face à lui, Esmeralda, la bohémienne égyptienne, danse et envoûte Paris. Va-t-elle faire succomber Phoebus comme il l’a faite fondre ? Entre alors Gringoire, poète de son état. Va-t-il séduire la bohémienne par la force de ses mots, ou ne va-t-il réussir qu’à charmer Djali, la chèvre intelligente d’Esmeralda ?

Mais que serait cette histoire sans le duo Frollo-Quasimodo ? L’archidiacre Claude Frollo tient sous sa coupe le difforme sonneur de cloches Quasimodo. Malgré ses vœux, l’homme est épris d’amour pour la bohémienne qu’il va tenter d’atteindre par le biais de Quasimodo. Sa laideur parviendra-t-elle à toucher malgré tout la pureté d’Esmeralda ?

Une histoire d’amour et de désir,  de nuances, de sentiments et de romantisme aussi. Mais c’est surtout l’histoire d’une ville, l’histoire du Paris de 1482 dans lequel se déchirent les vies de ses habitants, prisonniers de leurs sentiments et de la fatalité. La ville bat au rythme des cloches de Notre Dame, devant laquelle trône la figure impériale de « la Esmeralda ».

Osez ensuite vous promener dans les quartiers de l’île de la Cité… Vous jurerez voir Quasimodo glisser furtivement sur le clocher de la cathédrale, un rayon de soleil tombe sur le parvis et c’est Esmeralda que vous jureriez voir danser. Vous clignez des yeux, ils ont tous disparu, sauf dans votre esprit.

DPS-XXVII

Couverture notre dame de paris

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×