Les Religions Meurtrières - Elie Barnavi

Un questionnement sur la prérogative religieuse aujourd'hui

“Je ne vous pas empêche d’adorer vos pierres, mais ne les jetez pas sur moi!” disait Dr Wafa Sultan en 2006. Cette déclaration présente en épigraphe de l’ouvrage d’Elie Barnavi — professeur d’histoire de l’Occident moderne à l’université de Tel-Aviv et ancien ambassadeur d’Israël en France — met bien en perspective l’enjeu de la prérogative religieuse aujourd’hui. Face à la montée du terrorisme, la peur semble se glisser dans les rangs occidentaux et avec elle, nombre de préjugés et d’incertitudes.Organisé en une série de neuf thèses agrémentées d’arguments solides et d’exemples concrets, le livre Les Religions Meurtrières, publié en 2006, se veut vecteur de solutions : comment combattre le fondamentalisme révolutionnaire religieux? Il faut tout d’abord le comprendre, et pour cela, Barnavi fustige les idées préconçues en rappelant que “religion est un mot-valise”. Les branches de chaque religion étant infiniment nombreuses, parler de religion en tant qu’ensemble constitue un jeu dangereux. En somme, le culte voué à Dieu — quel qu’il soit — ne relève-t-il pas d’une question d’interprétation des textes sacrés? En se livrant à une étude du Coran, il cherche à montrer à quel point la confusion entre Islam et fondamentalisme révolutionnaire est dangereuse et erronée. À la question du comment combattre, Barnavi semble nous dire qu’avant tout il est nécessaire de savoir qui combattre. “Le fondamentalisme est une lecture particulière de la religion” énoncera-t-il dans sa troisième thèse. Sans en dévoiler plus, Barnavi livre une analyse précise et convaincante du problème posé par la tentation du fondamentalisme révolutionnaire de nos jours. Un ouvrage éclairant sur l’un des plus importants enjeux actuels que votre BDA vous conseille. 

DPS-LXIX

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×