Le maître et Marguerite, Mikhaïl Boulgakov.

Une plongée dans le Moscou des années 30

Le maître et Marguerite, Mikhaïl Boulgakov.

Avez vous connu le Moscou des années 30 ? Entendu la vraie histoire de Ponce Pilate ? Participé au Bal du Printemps qu'organise le diable en personne ? En un mot, connaissez vous le Maître ? Mikhaïl Boulgakov nous propose une description carnavalesque de la société moscovite des années staliniennes, une fresque réjouissante où la comédie sociale et la critique côtoient l'autobiographie, le tout dans un style délirant et absolument délicieux. Ce chef d'œuvre de la littérature russe, sur lequel Boulgakov travailla pendant dix ans, sans espoir d'être publié, est aussi une réflexion sur le bien et le mal, une mise en scène de gentils pas si innocents que ça et de méchants qui ont le mérite de toujours nous faire rire. C'est une critique de la dictature du paraître qui pèse sur l'URSS, avec finesse et dérision. Et quid de Marguerite ? Attendez vous simplement à rencontrer la plus déterminée des sorcières amoureuses. Vous donner d'autres détails sur ce livre foisonnant serait une perte de temps. Vouloir le résumer, encore plus. Courez lire ce roman, savourez le, enfermez vous avec lui pour un huis clos infernal, qui vous laissera nostalgique au moment de tourner la dernière page.

DPS-II

12246625 1517754088541734 5961262323778634754 n
 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×