Timon d'Athènes - Théâtre de la Tempête

Rares sont les metteurs en scène qui montent La vie de Timon d'Athènes, pièce de William Shakespeare datant de 1607 ou 1608. Le propos, c'est celui d'un homme riche bientôt ruiné, qui préfère fuir que d'assister à sa propre perte... Timon fuit Athènes, devient solitaire loin de la ville, misanthrope comme jamais. Quand on le supplie de revenir, Timon, par orgueil, par fierté, refuse. Il déteste le monde et les humains et revenir, ça serait faire trop plaisir à ses détracteurs. 

Dans cette satire tragique, la figure de Timon oscille entre grotesque et sublime, grandiose et ridicule. 

« J’ai choisi d’aborder Timon d’Athènes comme une comédie noire et grinçante. » Le metteur en scène Cyril le Grix souhaite montrer que l'utilisation de l'argent peut être saine, et que notre relation à l'économie doit changer afin d'espérer des jours meilleurs.

 

Le mot du Théâtre :

"Le riche Timon vit entouré de flatteurs qui profitent de ses largesses. Acculé à une situation sans issue, il compte en vain sur ceux qu’il avait comblés et organise un dernier festin… Il s’enfuit alors pour mener dans une caverne une vie solitaire, jusqu’au jour où il découvre un trésor qu’il distribue avec malignité aux adversaires d’Athènes. Timon exhale ensuite son amertume dans un dialogue avec le philosophe Apemantus, son rival en misanthropie… Et voici venir les sénateurs : menacés par les troupes d’Alcibiade, ils supplient Timon de retourner dans la cité où l’on est prêt à lui rendre justice... Mais Timon ne reviendra ni ne pardonnera, allant jusqu’au bout de sa haine du monde aussi extrême qu’inexpiable. C’est avec Le Roi Lear que Timon d’Athènes offre la plus grande affinité : l’ingratitude y est source de folie et les actes de générosité mettent à la merci de débiteurs sans scrupules. Égoïsme, avidité cachée, orgueil aveuglent les personnages. Dans cette satire tragique, la figure de Timon oscille entre grotesque et sublime, grandiose et ridicule. Timon d’Athènes ou la parabole d’un homme qui, ignorant le doute et la nuance, « n’a jamais connu le milieu de l’humanité, mais seulement les extrêmes »."

  • lorene.brand@edu.escpeurope.eu

Pour prendre ta place, clique ici !

Shakespeare théâtre de la tempête cartoucherie théâtre

Cartoucherie - Théâtre de la Tempête Route du Champ de Manoeuvre, 75012 Paris

×