Magnificat de Jean-Sébastien Bach

C9dc806c2eaa6633a80d6911dd76266f17111464

La plus célébrée des œuvres sacrées de Bach écrite sur le texte du Cantique de Marie inspire la joie profonde et l'humilité de la foi.

Avant de composer son Magnificat à l’automne 1723, donc pendant la première année de son cantorat à Leipzig, on sait que Bach avait copié ou fait copier par sa femme et son fils ainé Friedmann d’autres pages consacrées au cantique marial. Malgré cela et à la différence d’autres partitions du musicien, on ne trouve aucune trace d’influence extérieure sur sa composition. Il existe deux versions de cette partition majeure : une première fut écrite en mi bémol majeur (BWV 243a) puis remaniée dix ans plus tard pour une seconde version en ré majeur (BWV 243). La richesse, la variété et la puissance expressive de cette œuvre en font l’une des pages les plus personnelles et abouties de Bach.

Théâtre des Champs Elysées 15 avenue Montaigne, 75008 Paris

×