La Double Inconstance de Marivaux

« C’est avec La Double Inconstance que j’ai rencontré Marivaux, que j’ai commencé à l’aimer et, en l’aimant, que j’ai compris que sa parole, que son théâtre allait bien au-delà des mots ». Ce rendez-vous a d’abord été celui du jeu pour Anne Kessler qui a interprété le rôle de Silvia avant de le mettre en scène Salle Richelieu en 2014. La Double Inconstance n’entre au répertoire qu’en 1934. Marivaux y analyse les méandres et les aléas des sentiments amoureux avec la distance d’un docteur ès émotions humaines, sans jugement et dans une langue fluide et virtuose, propre à réjouir les comédiens. Dans son choix de mise en scène, Anne Kessler, sociétaire, explore le parallèle entre la progression de l’intrigue et la naissance d’un spectacle. On joue la pièce autant que l’on raconte son processus de création dans un espace hybride, entre la salle de répétition et le plateau du théâtre. Les décors et les costumes restituent la dynamique de ce complot expérimental monté avec une cruauté manipulatrice par le Prince et Flaminia afin de détourner Silvia d’Arlequin. L’amour sincère qui unit ces deux jeunes gens de la campagne est soumis à une série d’épreuves, jusqu’à se disloquer pour mieux, peut-être, se reconstruire.

Hd1516 doubleinconstance 1

  • leonard.de.bda@gmail.com

Comédie Française - Salle Richelieu Paris

×